Indicateurs économiques

USA: Les créations d’emplois plus fortes que prévu en février, forte révision sur janvier

Des passagers sortant du métro de Washington, aux Etats-Unis. /Photo prise le 28 janvier 2019/REUTERS/Joshua Roberts  

PARIS (Reuters) – L’économie américaine a affiché en février une accélération inattendue des créations d’emplois mais le chiffre pour janvier a été fortement révisé, le chômage est légèrement remonté et la croissance des salaires a ralenti, montre le rapport mensuel du département du Travail publié vendredi.

Ce rapport recense 275.000 emplois non-agricoles créés le mois dernier aux Etats-Unis, contre 229.000 (révisé de 353.000) en janvier, alors que les économistes interrogés par Reuters en prévoyaient en moyenne seulement 200.000.

Le taux de chômage est, quant à lui, monté à 3,9% en février contre 3,7% le mois précédent. La prévision Reuters était également de 3,7%.

La hausse du salaire horaire moyen a pour sa part ralenti, à 0,1% en février, après +0,6% en janvier, contre un consensus de +0,3%. Sur une base annuelle, sa progression atteint 4,3% après +4,5% le mois précédent et un consensus de 4,4%.

A Wall Street, les contrats à terme sur les principaux indices ont légèrement varié après la publication de cet indicateur, passant dans le vert pour deux d’entre eux alors qu’ils étaient trois tous indiqués en territoire négatif.

Ils suggèrent désormais une ouverture en baisse de 0,13% pour le Dow Jones, mais une hausse de 0,08% pour le Standard & Poor’s 500 et de 0,03% pour le Nasdaq.

Le rendement des Treasuries à dix ans cède près de quatre points de base, à 4,0537% et le dollar recule de 0,32% face à un panier de devises de référence.

“Le rapport sur l’emploi américain publié aujourd’hui est indéniablement faible et devrait convaincre les marchés que la première baisse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale est imminente”, commente Matthew Ryan, responsable de la stratégie chez Ebury.

“Si le nombre d’emplois créés en février a surpris à la hausse de l’ordre de 75.000, cela est plus que contrebalancé par la forte révision à la baisse de 124.000 du nombre d’emplois créés en janvier”, ajoute-t-il.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse et Blandine Hénault)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button