Actions

Primoris annonce un bénéfice par action ajusté supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre, mais un chiffre d’affaires inférieur aux attentes ; fournit des prévisions pour l’année fiscale 2024

 

DALLAS – Primoris Services Corporation (NASDAQ: PRIM), un fournisseur leader de services d’infrastructure, a annoncé ses résultats financiers du quatrième trimestre, dépassant les attentes des analystes pour le bénéfice par action ajusté (EPS), mais manquant les prévisions de revenus.

Pour le trimestre clos le 31 décembre 2023, la société a déclaré un BPA ajusté de 0,85 $, soit 0,12 $ de plus que l’estimation des analystes (0,73 $). Cependant, les recettes pour le trimestre se sont élevées à 1,52 milliard de dollars, manquant l’estimation consensuelle de 1,55 milliard de dollars.

Malgré ce manque à gagner, le cours de l’action de la société a connu une légère hausse de 1,58 %.

Tom McCormick, président et chef de la direction de Primoris, a souligné l’année record de la société, avec des revenus atteignant 5,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 29,3 % par rapport à l’année précédente, et un carnet de commandes total clôturé à un niveau record de 10,9 milliards de dollars, soit une augmentation de près de 20 % par rapport à 2022.

Il a attribué ces bons résultats à la clôture des adjudications de projets solaires et aux contributions des acquisitions de PLH et de B Comm en 2022. M. McCormick a également noté la meilleure performance de l’entreprise en matière de sécurité dans son histoire et une forte génération de trésorerie qui a permis un remboursement important de la dette.

En ce qui concerne l’exercice 2024, Primoris a fourni des prévisions avec une fourchette de BPA de 3,05 $ à 3,25 $, par rapport au consensus des analystes de 3,17 $. L’EBITDA ajusté prévisionnel de la société devrait se situer entre 395 millions et 415 millions de dollars.

Primoris vise à maintenir les frais de vente et d’administration à un niveau inférieur à 6 % du chiffre d’affaires et estime que les dépenses en capital se situeront entre 80 et 100 millions de dollars. Les marges brutes visées sont fixées à 9 à 11 % pour le segment des services publics et à 10 à 12 % pour le segment de l’énergie, avec un taux d’imposition effectif pour 2024 prévu à environ 29 %, similaire à celui de 2023.

Le chiffre d’affaires de la société au quatrième trimestre a augmenté de 14,0 % par rapport au même trimestre de l’année précédente, grâce à la croissance du segment Énergie, en particulier des installations solaires à l’échelle des services publics et de l’activité de construction industrielle. Cependant, le bénéfice net pour le trimestre a diminué de 9,3 % en raison de l’augmentation de l’impôt sur le revenu et des charges d’intérêt, partiellement compensée par l’augmentation du bénéfice d’exploitation.

Le segment des services publics de Primoris a connu une légère baisse de revenus de 1,7 % pour le trimestre, tandis que les revenus du segment de l’énergie ont bondi de 26,1 %, avec des contributions significatives des revenus solaires et de l’activité de construction industrielle. La croissance des revenus de la société sur l’ensemble de l’année est principalement due à la croissance organique des segments Énergie et Services publics et aux acquisitions stratégiques réalisées en 2022.

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button