Actualité des matières premières et futures

L’UE ne peut s’affranchir des importations de panneaux solaires

Photo d’un troupeau de moutons qui paissent près des panneaux solaires et des pylônes de lignes électriques à haute tension du parc photovoltaïque installé par Engie à Marcoussis près de Paris. /Photo prise le 12 février 2024 à Marcoussis, Franc

par Kate Abnett

BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne doit soutenir les fabricants européens de panneaux solaires confrontés à des difficultés, mais elle ne peut pour autant fermer ses frontières aux importations de ces dispositifs, a déclaré lundi la commissaire européenne à l’Energie, Kadri Simson.

Les fermetures d’usines chez les rares fabricants européens de panneaux solaires ont poussé le secteur à demander à Bruxelles un plan d’urgence, qui pourrait inclure des restrictions commerciales sur les importations de panneaux solaires, moins coûteux, en provenance de Chine.

Kadri Simson exclut l’arrêt définitif des importations, qui, selon elle, pourrait compromettre le développement d’une capacité d’énergie solaire suffisante pour atteindre les objectifs climatiques de l’UE. La plupart des panneaux solaires et des pièces déployées en Europe sont importés de Chine.

L’Union européenne s’est fixé pour objectif la neutralité carbone en 2050, avec une étape en 2030 (réduction de 55% des émissions nettes de gaz à effet de serre).

“Il existe différentes propositions pour soutenir notre industrie, mais il est clair que nous ne pouvons pas fermer nos frontières parce que nous avons besoin de panneaux solaires”, a déclaré Kadri Simson aux journalistes à son arrivée à une réunion des ministres européens de l’Energie, à Bruxelles.

“Nous devons soutenir notre industrie, mais nous avons besoin de tous les produits pour atteindre nos objectifs très ambitieux”, a-t-elle ajouté.

Les ministres de l’Energie des 27 pays membres du bloc devaient examiner lundi des propositions visant à répondre aux défis du secteur.

Ces propositions, détaillées par Kadri Simson et le commissaire européen à l’Industrie Thierry Breton dans une lettre adressée aux ministres avant la réunion, portent notamment sur une augmentation des aides d’Etat, des ventes aux enchères de panneaux solaires et des programmes de soutien aux entreprises respectant des normes environnementales et sociales strictes.

Les entreprises chargées d’installer des panneaux solaires pourraient également s’engager à inclure des produits fabriqués dans l’UE dans leurs gammes de produits, indique la lettre, dont Reuters a pris connaissance.

En 2023, la capacité solaire dans les pays de l’UE a augmenté de 40% sur un an. Selon les données de l’Agence internationale de l’énergie, la plupart des panneaux et pièces installés provenaient de Chine, dans certains cas à 95%.

(Reportage Kate Abnett ; version française Dagmarah Mackos, édité par Sophie Louet)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button