Economie

Les marchés boursiers au plus haut : et si on faisait une pause ? UBS

© Investing.com  

Investing.com – Alors que les marchés atteignent à nouveau des sommets, en particulier à Wall Street, de nombreux analystes se demandent ce qu’il faut faire de nos portefeuilles maintenant. “Lorsque nous avons établi nos prévisions pour 2024, notre scénario le plus optimiste prévoyait de nouveaux records pour les actions mondiales, sans baisse significative des rendements des obligations d’État. Cela s’est déjà produit – plus tôt que prévu – et pour diverses raisons telles qu’une croissance solide, la vigueur du marché du travail et le processus de désinflation en cours”, note Jaime Raga, Senior CRM chez UBS (SIX :UBSG) AM Iberia.

Le scénario de base d’UBS AM prévoit toujours un atterrissage en douceur de l’économie américaine et mondiale. “Toutefois, cette vision optimiste de l’économie imprègne les marchés depuis plus de trois mois, sans grande perturbation. La confluence d’un certain nombre de facteurs techniques et fondamentaux nous amène à penser que ce scénario pourrait être remis en question d’un point de vue tactique”, explique M. Raga.

“Depuis le début du mois de juin de l’année dernière, nous avons surpondéré les actions mondiales, mais notre position est désormais plus neutre. En effet, le scénario économique de notre modèle est le même que celui du consensus, de sorte que la proposition risque/récompense pour les actions n’est plus aussi attrayante qu’auparavant. Nous pensons qu’au cours des prochains mois, le consensus sur l’atterrissage en douceur pourrait être remis en question, ce qui donnerait l’occasion de s’intéresser à nouveau à la faiblesse des marchés boursiers”, explique M. Raga.

Doutes à court terme sur l’atterrissage en douceur

“Nous prévoyons une accélération temporaire de l’inflation annualisée sur trois et six mois au cours des prochains mois aux États-Unis, avant de reprendre sa tendance désinflationniste. Une légère reprise des pressions sur les prix pourrait compliquer la capacité de la Fed à acquérir une plus grande confiance dans le fait que l’inflation se dirige durablement vers l’objectif. Bien que nous continuions à prévoir quelques baisses de taux cette année, si la Fed retarde son assouplissement, cela pourrait déstabiliser les marchés pendant un certain temps, car les investisseurs pourraient commencer à remettre en question l’idée d’un atterrissage en douceur”, note M. Raga.

“Entre-temps, notre indicateur de révision des bénéfices est devenu plus neutre, même si la croissance américaine est étonnamment forte. La poursuite de la remontée du dollar depuis le début de l’année pourrait peser sur la capacité bénéficiaire des multinationales américaines. Et le fait que la volatilité des titres à revenu fixe n’ait pas réussi à sortir de la fourchette élevée dans laquelle elle se trouve depuis le début du cycle de resserrement de la Fed pourrait faire baisser les valorisations qui sont déjà assez élevées”, ajoute-t-il.

Perspectives

“Le marché des actions commence peut-être à sentir certains de ces vents contraires. Bien que les principaux indices boursiers aient atteint des sommets historiques, la largeur du marché s’est réduite, la proportion des composants du S&P 500 se négociant au-dessus de leur moyenne mobile à 50 jours ayant fortement chuté”, déclare l’expert d’UBS AM.

“Nous restons optimistes quant à l’économie mondiale et aux actions à moyen terme. Mais d’un point de vue tactique, nous pensons que le moment est venu de faire une pause dans ce qui a été un rallye boursier historiquement fort”, note M. Raga.

“Un point de vue neutre sur les actions n’est pas une option carrément baissière, et nous continuons à parier sur certains actifs à risque. En particulier, nous continuons à privilégier les actions japonaises, qui sont très endettées dans l’environnement d’amélioration de la croissance nominale post-pandémique, dont la gouvernance d’entreprise est plus favorable aux actionnaires et dont la politique monétaire est accommodante, même si la Banque du Japon entame un lent cycle de resserrement. Nous soutenons cette position contre les actions suisses, où nos indicateurs indiquent une faiblesse significative des bénéfices par rapport à d’autres régions”, conclut-il.

***

En tant que lecteur de nos articles, vous pouvez profiter de notre plateforme de stratégies boursières et d’analyse fondamentale InvestingPro à tarif réduit, avec un rabais de 10%, grâce au code promo “ACTUPRO”, valable pour les abonnements Pro+ et Pro de 1 et 2 ans !Vous pourrez ainsi savoir quelles actions acheter et quelles actions vendre pour surpasser le marché et doper vos investissements, grâce à de nombreux outils exclusifs :

  • ProPicks : Des portefeuilles d’actions gérés par une fusion d’IA et d’expertise humaine, et à la performance éprouvée
  • ProTips : Des informations digestes pour simplifier en quelques mots des masses de données financières complexes
  • Juste Valeur et score de santé : 2 indicateurs de synthèse basés sur les données financières qui permettent de connaitre le potentiel et le risque de chaque d’action instantanément.
  • Screener avancé d’actions : Pour rechercher les meilleures actions selon vos attentes en prenant en compte des centaines de métriques financières et indicateurs.
  • Historique de données financières pour des milliers d’actions : Pour permettre aux pros de l’analyse fondamentale de creuser eux-mêmes tous les détails.
  • Et bien d’autres services, sans compter ceux que nous prévoyons d’ajouter prochainement !

Ne soyez plus seul face au marché et rejoignez les milliers d’utilisateurs d’InvestingPro pour enfin prendre les bonnes décisions en Bourse et faire décoller votre portefeuille, quel que soit votre profil ou vos attentes.Cliquez ici pour vous abonner, et n’oubliez pas le code promo “ACTUPRO”, valable pour les abonnements Pro et Pro+ de 1 et 2 ans !

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button