Analyses et prévisions sur le Forex

EUR/USD : Les flux de fin de mois contrent la faiblesse de la zone Euro

  EUR/USD Analyse Technique pour la semaine à venir

La paire a baissé jeudi dernier, après le discours de Mme Lagarde lors du Conseil des Gouverneurs. Elle a indiqué que presque toutes les indicateurs d’inflation sous-jacente ont baissé à nouveau en décembre et notamment que les hausses des salaires devraient avoir atteint leur pic.
Cette dernière a dû aussi reconnaître la faiblesse de l’économie européenne : Les derniers indices des directeurs d’achats en Allemagne restent mitigés, avec un secteur manufacturier qui continue de remonter, mais des services qui fléchissent à nouveau.

Il y a aussi l’enquête de la BCE auprès des établissements de crédit, qui montre des conditions financières qui se durcissent et une baisse de la demande de prêts.
Toujours est-il que Mme Lagarde a tenu à maintenir sa déclaration de Davos, à savoir une première baisse des taux directeurs pas avant l’été, et au mieux en juin.

En tout cas, les traders institutionnels sur les swaps interbancaires ne la croient pas car ils anticipent dès le mois d’avril une baisse à 59% des taux directeurs de la BCE.

A très court terme, la paire EUR/USD devrait être soutenue par les flux de fin de mois qui contrent la faiblesse de la zone Euro.

Enfin, attention, car le marché n’attend pas grand-chose de la FED et c’est peut-être plutôt en fin de semaine que la paire pourrait bouger fortement, car comme je l’ai expliqué dans le point macroéconomique, le facteur météo pourrait favoriser les créations d’emplois aux USA.

Côté Analyse Technique, la paire n’a baissé que de 54 pips la semaine dernière, mais c’est encore une baisse hebdomadaire…
Supports :
1,0841/1,0875 : La paire a terminé la semaine sur ce support qui correspond à la moyenne mobile 100 jours et au plus bas post NFP publié en janvier.
1,0815/1,0825 : Le plus bas post BCE, que le marché a essayé à nouveau de franchir vendredi matin.
 
Résistances :
1,0930 : Le plus haut de la semaine dernière, atteint juste avant la publication de l’indice des directeurs d’achat aux USA. 
1,0998/1,1040 : La zone qui correspond au plus haut post NFP publié en janvier, et qui a servi de résistance en avril et mai derniers.

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button